Principales expositions

Cnidaires
2015, Galerie Deletaille, Bruxelles (B)

Ouverture d'atelier
2014, Atelier, Bruxelles (B)

Rêve d'olivier
2014, Écomusée de l'olivier, Volx (F)

Tensions/vibrations
2012, Médiatine, Bruxelles (B)

Apesanteurs
2010-11, Museu Brasileiro da Escultura, Sáo Paulo (Br)
Apesanteurs
2010, Fondation Folon, La Hulpe (B)

From the Beginning of Times to the Present
2009, Galerie Deletaille, Bruxelles (B)

Écritures
2009, Chapelle St-Ferréol, Viens (F)

[ CAPTURES ]
2008, Galerie Temporaire, Bruxelles (B)



"Apesanteurs" au Museu Brasileiro da Escultura (MuBE), Sáo Paulo

 

Du 25 novembre au 9 janvier, le Musée Brésilien de la Sculpture accueille l'exposition "Apesanteurs", en coproduction avec la Fondation Folon. Aux pièces exposées à La Hulpe au printemps 2010, s'ajoute une vingtaine de pièces, dont les installations "Le Monde flottant", "Traits", la pièce "Long Nuage", ainsi que des travaux plus anciens, réalisés depuis 2001.

Commissaire de l'exposition : Cristina Barros-Greindl

 

Les dessins secrets de Carole Solvay

La principale source d’inspiration de Carole Solvay est la nature. Le contact avec la faune et la flore à la lisière de la foret de Soignes lui a procuré une vision intime des processus délicats qui accompagnent la croissance et l’épanouissement.

L’artiste a vécu tout cela au fil des saisons. Cette expérience trouve un reflet dans son oeuvre, sans l’aide de cours et de programmes d’une formation artistique académique. L’école d’art que Carole Solvay a fréquenté est la nature même. Op peut penser qu’elle était la seule élève. Cela explique son image de solitaire dans la vie artistique contemporaine.

L’artiste choisit un matériel peu utilisé: des plumes d’oiseaux. Il ne s’agit pas des plumes spectaculaires et très coloriées importées de régions exotiques. Elle utilise des plumes bien plus simples en noir, blanc et gris avec parfois une touché de couleur plus appuyée, dans le cas de plumes de paon, par exemple. Elle utilise ces plumes comme des éléments, des objets picturaux, nullement comme moyen, dans le cas de plumes d’oie, pour écrire ou dessiner.

Carole Solvay est peut-être plus proche du dessin classique, qu’il n’y paraît, avec ses installations. Le dessin traditionnel permettait aux artistes d’aborder leur sujet sous tous les angles et de le décomposer en détail, pour mieux le recomposer par la suite. Carole dessine aussi, mais presque secrètement, sans papier. Son dessin apparaît sur les murs qui entourent son travail, ou sur le sol, si l’éclairage vient d’en haut.

Le matériel utilisé, parfois à demi transparent produit même des nuances entre le noir et le blanc ou le gris léger. Ce réseau de lignes et de touches traduit une main spontané et sûre et une sensibilité pour la lumière.

L’art de Carole Solvay se situe un peu dans la prolongation de l’art textile, par l’effet d’un tissage et par les transparences. Il se rapproche aussi de l’art spatial au sens large par l’utilisation de sources de lumière diverses. L’artiste a beaucoup évolué et entame avec des pièces, comme « Le grand nuage », « Pluie », « Vapeur », « Traversée » et « Rumeurs » (réalisée avec Alain Chang), une nouvelle phase, qui contient la synthèse de ses débuts.

On est frappé par le caractère monumental de ces dernières pièces. Cette monumentalité ne provient pas du format. Elle découle de l’esprit de son créateur.

Tout au long de sa carrière, Carole Solvay a cultivé précieusement le contact avec la nature et le silence et l’humilité que ce contact, cette communion inspirent. Elle se rattache ainsi, peut-être sans le vouloir, de la tradition du Brabant et plus exactement de la foret de Soignes. On y trouve, en effet, des moines mystiques et elle occupe une place de choix dans le grand essor de la peinture flamande ancienne, des Primitifs par les Breughel aux paysagistes des Archiducs, bien avant l’école de Tervuren. Sa démarche silencieuse, ne rappelle-t-elle pas les paysages de neige des Breughel?

Joost De Geest, 2010

 

 

Whispers, <br/>Alain Chang - Carole Solvay
Whispers,
Alain Chang - Carole Solvay, 2010
Installation cinétique
Plumes, fil, mécatronique, granulés de caoutchouc
diam. 420 cm
Grande chrysalide
Grande chrysalide, 2007
Plumes, fil de fer
175 x 95 x 25 cm
Traversée
Traversée, 2009
Plumes, fil de fer
175 x 95 x 35cm
Grand Nuage
Grand Nuage, 2008
Plumes, fil de fer, cadres d'acier
165 x 125 x 320 cm
Monde Flottant
Monde Flottant, 2011
Installation
Plumes, fil de fer, cadres d'acier
Traits
Traits, 2011
Plumes, fil de fer, cadres d'acier
165 x 125 x 320cm
Vue sur la pinacothèque
Vue sur la pinacothèque
Vue sur la pinacothèque
Vue sur la pinacothèque
Grand Nuage
Grand Nuage, 2008
Plumes, fil de fer, cadres d'acier
165 x 125 x 320 cm
Peacock Suit
Peacock Suit, 2010
Plumes, fil de cuivre
200 x 50 x 35 cm
Grande écriture
Grande écriture, 2009
Plumes, fil de cuivre
80 x 20 x 750 cm
Pluie
Pluie, 2009
Plumes, fil de fer
210 x 190 x 250 cm